Quelle est votre morphologie ?

Morphologie en A

Les épaules sont plus étroites que les hanches, vos rondeurs se localisent sur les hanches et les cuisses. La taille est généralement fine. Les hanches sont larges.

Hauts imprimés : on s’arrache les tops stretch qui claquent ; à imprimés et/ou couleurs vives.

Épaules structurées : on structure les épaules avec une veste carrée qui les équilibrera à la largeur des hanches et de haut avec des détails comme des volants sur les épaules et le haut des manches.

Hanches estompées : en bas, on estompe les hanches sous des robes ou jupes trapèze, bouffantes, patineuses. Sur cette – délicate – partie du corps, le stretch est à bannir.

Jambes évasées : indispensable, le bootcut (ou pattes d’éph’ légèrement moins évasé) qui, par jeu de contrastes, affine les hanches en densifiant le bas de la jambe. Oh top !

Conseil Tanaïs : Ne pas hésiter à marquer le haut du corps avec bijoux, foulards et jolies coiffures pour attirer le regard vers le haut.

 

Morphologie en H

Vos épaules et vos hanches sont dans le même alignement et votre taille est très peu marquée. La silhouette en « H » est longiligne : mince et élancée.

Taille basse :  jupes et pantalons taille basse. Les tailles hautes sont à proscrire, elles trahiraient les hanches discrètes. OK aussi les robes et combis souples, dont la coupe cintre au peu plus bas que la taille.

Ceinture lâche : la ceinture, lâche, portez la basse sur les hanches, sur un pull en maille ou une robe.

À éviter : la ceinture serrée sur la taille. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, elle accentuera son absence de relief

 Conseil Tanaïs:  On oublie la ceinture serrée autour de la taille, on la porte lâchée, tombante sur les hanches.

Morphologie en X

Vos épaules sont de la même largeur que les hanches (ou légèrement inférieures). Vous avez une petite poitrine et la taille fine et marquée.

Tissus flashy : les morphos X ont tout intérêt à oser l’originalité pour attirer les regards sur leurs proportions enviables, même si elles peuvent manquer de rebondi à certains endroits… La parade ? Les détails et tissus flashy là où ça manque de matière pour densifier tout ça.

Et suggestifs : la femme X a généralement une petite poitrine, elle évite donc les cols montants ou cols roulés pour privilégier les décolletés suggestifs, mais pas plongeants !

Loose en bas : mince, voire maigre, gare aux vêtements trop skinny. Top : le jeans mom pile dans la tendance, le chino, les coupes droites.

Conseil Tanaïs:  Rentrez les tops à l’intérieur des pantalons, jupes, pour renforcer l’effet « taille marquée ».

Morphologie en V

Épaules carrées, plus larges que les hanches (ou épaules, hanches et tailles presque alignées)

100% féminine : oui à tout ce qui féminise, car l’enjeu est ici d’estomper le côté masculin des épaules carrées. On use et abuse des accessoires girly (mais pas nunuches !)

Flashy en bas : on détourne l’attention du haut du buste vers le bas du corps. Les pantalons sont flashy, les couleurs franches. N’hésitez pas à vous autoriser quelques fioritures, comme de grandes poches qui, là encore, attireront le regard où il faut…

Cintrée : oui aux vêtements cintrés qui ont la faculté de redessiner une taille absente. Vive les matières fluides et les formes trapèzes.

Épaules estompées : éviter tout ce qui accentue les épaules. Exit donc les vestes épaulées, épaulettes et autres détails qui attirent l’attention sur cette partie du corps.

Conseil Tanaïs:  Relevez vos cheveux pour dévoiler votre cou et allonger votre silhouette.

Top